Sexo : Mon corps – Ma normalité

Épisode 1 de la série Les lumières de Vénus

Note : 4 / 5
(3 avis)
Les lumières de Vénus, le podcast
Présenté par Maximus et Jane OBERDORFF

Au sein de son cabinet de consultation, la sexologue clinicienne et thérapeute de couple « Jane Oberdorff » constate beaucoup de négativisme que l’on peut avoir sur soi, des fausses idées, des complexes et qui nuisent à notre épanouissement.

Dans ce podcast, nous vous proposons de voir ou revoir les bases pour être plus doux et plus indulgent avec son corps.

Sources :

  • Etude IFOP Mai 2023 : À l’heure du Summer Body… Des corps sous haute pression !
  • L’étude britannique : en PDF
  • « Connais-toi toi-même » : Clarence Edgard-Rosa aux Editions La Musardine
  • « Le sexe et l’amour dans la vraie vie » : Ghana Hatem-Gantzer et Clémentine du Pontavice aux éditions First édition
  • « Petit cahier d’exercices d’estime de soi » : Rosette Poletti et Barbara Dobbs aux édition Jouvence
  • Nombre total d'écoutes en ligne 9277
  • Nombre total de téléchargements 9277
  • Date de publication 2 septembre 2023
  • Durée 0:35:56
  • ISRC FR-9W1-23-41959

Tous les podcasts dans : Sexo

Ceci pourrait vous intéresser

Voir tous nos podcasts

6 réflexions au sujet de « Mon corps – Ma normalité »

  1. Il s’agit de rendez-vous régulier en podcast ? Combien de fois par mois ? Allez-vous permettre les interventions des auditeurs comme à la radio ?

    1. Bonjour Véronique,

      Merci pour votre message.
      C’est un tout nouveau podcast qui sera diffusé une fois par mois, généralement en début de mois.
      Je ne peux, malheureusement pas faire intervenir des auditeurs car je ne suis pas en radio.
      Si vous avez envie d’entendre un sujet en particulier sur un podcast, n’hésitez pas à le mettre en commentaires, je serai ravie de le traiter.
      Si vous avez, par contre, envie de parler d’un sujet personnel, vous pouvez consulter un psychologue et/ou sexologue ou autre selon votre besoin.
      Un professionnel sera ravie de répondre à vos questions.
      Je vous souhaite une belle semaine Véronique

      A bientôt

  2. N’est-ce pas plus simple pour les femmes que pour les hommes ? Ceux qui vont se considérer, comme étant petit, pas suffisamment musclé, ou encore avec une bonne bedaine, ou encore un membre, pas assez viril…

    1. Bonjour Michel,

      Je vous remercie pour votre message.

      Le podcast n’avait pas dans son intention d’être plus féminin que masculin. Je parle du corps humain, de l’image corporelle que l’on peut avoir de soi et ça concerne toute personne.
      Tout ce que vous avez décrit peut également être une problématique féminine (la bedaine, comme vous dites, le trop petit, le pas assez viril versus pas assez féminine,…le membre,…).
      A partir du moment où l’on se trouve complexer avec notre corps, tout devient problématique.
      J’avais, durant ce podcast, plutôt envie de parler de l’image que l’on se fait et que l’on a de notre corps.
      On ne peut pas se grandir, si on se trouve trop petit ou faire disparaitre sa bedaine par magie mais on peut, progressivement, avoir un regard plus doux sur soi et se plaire, déjà à soi-même, ce qui peut être un beau défi.
      Prenez soin de vous

  3. Merci pour le podcast. J’ai toujours eu du mal à assumer mon corps, depuis toute petite j’ai toujours eu des problèmes de poids, c’est devenu un complexe.

    1. Bonjour Mary Ann,
      Je vous remercie pour votre message.
      Le rapport que l’on peut avoir son corps est complexe, je vous l’accorde et peut clairement déclencher des complexes.
      Avoir un regard sur soi, doux et bienveillant demande du temps et le temps est votre ami.
      On ne peut pas avoir un corps parfait parce que ça n’existe pas mais on peut avoir une vision sur notre corps plus tolérante et conciliante.
      Je vous envoie plein de pensées positives Mary Ann.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *